jeudi 12 janvier 2012

CLIQUEZ ICI pour voir le corrigé de l'exercice sur la POESIE "Duellum"

Révisez votre cours de poésie

Duellum

Deux guerriers ont couru l'un sur l'autre, leurs armes
Ont éclaboussé l'air de lueurs et de sang.
Ces jeux, ces cliquetis du fer sont les vacarmes
D'une jeunesse en proie à l'amour vagissant.

Les glaives sont brisés ! comme notre jeunesse,
Ma chère ! Mais les dents, les ongles acérés,
Vengent bientôt l'épée et la dague traîtresse.
– O fureur des cœurs mûrs par l'amour ulcérés !

Dans le ravin hanté des chats-pards et des onces
Nos héros, s'étreignant méchamment, ont roulé,
Et leur peau fleurira l'aridité des ronces.

– Ce gouffre, c'est l'enfer, de nos amis peuplé !
Roulons-y sans remords, amazone inhumaine,
Afin d'éterniser l'ardeur de notre haine !

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857.

Questions

1. Quel est le motif de l’affrontement de ces deux guerriers ? Qu’est-ce qui dans le texte le justifie ? (2pts)
2. Relevez un procédé rythmique dans la 1re strophe. (2pts)
3. Quel est le phénomène sonore sensible dans la 3ème strophe ? (2pts)
4. Trouvez une figure de style que vous commenterez. (2 + 1pts)
5. Relevez un champ lexical dans ce poème, puis identifiez une rime qui l’illustre, et que vous étudierez. (2 + 1pts)
6. A quel temps et mode est le verbe « Roulons-y »? Expliquez sa valeur d’emploi dans ce texte. (4pts)
7. Analysez les mots suivants « leur » (v.11) et « notre haine » (v.14). (4pts)

Aucun commentaire: