mercredi 19 mars 2008

POINT DE DEPART : Citations expliquées par le prof

Citations expliquées par le prof

Extrait de Fureur et mystère de René Char

« Ah ! beauté et vérité fassent que vous soyez présents nombreux aux salves de la délivrance !» clôt le poème « Chant du refus ».

Explication : Le poème est à la fois esthétique (beauté) et engagement (vérité), aussi son triomphe est inévitable pour délivrer la société de la servitude par le refus de l’inacceptable.

Il dit parfois que la poésie et la vérité signifient la même chose, elles sont « synonymes ».

Le poème « Partage formel » est constitué d’aphorismes dont voici quelques-uns :

« Le poète transforme indifféremment la défaite en victoire, la victoire en défaite, empereur prénatal seulement soucieux du recueil de l’azur »

et

« Magicien de l’insécurité, le poète n’a que des satisfactions adoptives »

Explication : Voilà le poète qui installe toujours l’insécurité qui pousse à la réflexion, et par conséquent à la révolte. La quiétude mène vers la torpeur, vers l’engourdissement.

« Je suis le poète, meneur de puits tari que tes lointains, ô mon amour, approvisionnent »

et

« Le poème est l’amour réalisé du désir demeuré désir »

Explication : Le poète est un éternel insatisfait, il recherche toujours la perfection, l’idéal pour lui et les siens. C’est comme l’amour ou le désir son pendant, on en a jamais assez et on est toujours en quête et c’est ce qui rend le goût appétissant, et motive le travail.

« Le poème émerge d’une imposition subjective et d’un choix objectif »

Explication : Qu’est-ce qu’un poème ? Telle est la question à laquelle veut répondre ici le poète Char. En effet, le poète n’a pas besoin qu’on lui intime l’ordre de réagir. Il suit sa conscience, qui est d’ailleurs celle de la masse, qui lui impose un combat contre l’inacceptable, l’injuste, l’anormal. Et le combat n’est pas personnel, il un choix délibéré du poète de le faire dans la réalité, et s’il peut utiliser la plume comme arme, rien ne lui empêche de prendre les armes pour combattre. Il n’y a point d’incompatibilité, mais complémentarité. C’est pourquoi il écrit dans Feuillets d’Hypnos, « Le poète ne peut pas longtemps demeurer dans la stratosphère du Verbe ». Donc son destin est, à terme, l’engagement par les armes. Et René Char combattra dans le maquis durant la deuxième guerre mondiale, il écrit la plupart de ses poèmes dans les tranchées.

Cela rejoint l’idée de Victor Hugo dans Odes et Ballades publié en 1826 : « J'ai des rêves de guerre en mon âme inquiète; - J'aurais été soldat, si je n'étais poète »

« Le poète est la genèse d'un être qui projette et d'un être qui retient. A l'amant, il emprunte le vide; à la bien-aimée, la lumière »
Citations libres

« Je ne sais en quel temps c'était, je confonds toujours l'enfance et l'Eden - Comme je mêle la Mort et la Vie - un pont de douceur les relie »

« Oui Seigneur, pardonne à la France qui dit bien la voie droite et chemine par les sentiers obliques»
Hosties noires, “Prière de paix” (1948)
Léopold Sédar Senghor

Le roman

Idée : Le roman allie réalisme et naturalisme « Le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur » Le Roman expérimental

Emile Zola

Idée : Le roman doit être réaliste, il reproduit sans complaisance la réalité. « Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route » Le Rouge et le Noir (1830)

Henri Beyle, dit Stendhal

Idée : Roman et histoire, cette idée de complémentarité, « Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé » Chronique des Pasquier (1933-1945) Georges Duhamel

Idée : Le roman corrige l’histoire et la rectifie. « L'histoire est un roman qui a été, le roman est de l'histoire qui aurait pu être » Journal les frères Goncourt

Idée : Le roman policier est fiction, car n’ayant aucun réalisme ; donc absence de meurtre justifiée. « Je trouve qu'il y a trop de romans policiers et pas assez de meurtres » La Tête du chat (1978) Vassilis Alexakis

Idée : Le roman est fiction, toute sa technique doit parvenir à transformer la vérité, à la masquer, à la trahir. « L'art du roman est de savoir mentir » extrait de J'abats mon jeu (1959) par Louis Aragon

La poésie

Idée : engagement « Toute poésie vraie est inséparable de la Révolution » Brisées Michel Leiris

Idée : poésie, parole de la masse populaire « (La Poésie) doit se faire peuple » Méditations poétiques (1820) Alphonse de Lamartine

Idée : poésie élégiaque, née de la douleur, de la souffrance. « Les poètes quand ils ont de la peine, au lieu de la chasser, ils lui cherchent un titre » Les pensées de San-Antonio Frédéric Dard

Idée : Le poète est un visionnaire, un prophète, un mage, un voyant. « Le poète se souvient de l'avenir » Journal d'un inconnu Jean Cocteau

Idée : l’esthétique fondement de la poésie. « Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème » (Raymond Queneau)

Idée : Le lyrisme, le langage poétique sort du cœur et c’est le cœur qui le sent. La poésie est sentie, non comprise. « La poésie, cette langue que personne ne parle et que tout le monde comprend ». (Alfred de Musset)

Idée : Poésie et âme. Poésie et musique. « La poésie est cette musique que tout homme porte en soi » (William Shakespeare)

1 commentaire:

ibrahima a dit…

je suis vraiment content monsieur de vous avoir lu.c est moi ba ibrahima:promotion(2006-2007),je veux direque vous etiez mon profeseur de francais durant ces deux ans j etais en ts1.je serai ravi de vous lire au ibrahimah23@yahoo.fr.merci